Tout le monde se regroupe au départ du sentier des Demoiselles de Pierre à Mollkirch. Une cavalière, en balade,  s’arrête même pour permettre aux enfants (un peu impressionnés) de caresser le beau cheval. Nous sommes 37 personnes.

 Jean-Claude, garde forestier retraité à l’Office National des Forêts explique la pollinisation des châtaigniers, espèce prédominante dans cette forêt.

Tout le monde s’élance sur le sentier, les enfants courent devant…malgré la pente ! Jean-Claude nous commente la composition acide et pauvre du sol de la forêt,  le bornage, l’origine de la présence de gros blocs de grès parfois creusés de petites cuvettes, parfois fendus par l'homme il y a maintenant bien longtemps.

La promenade de deux bonnes heures dans la forêt est ponctuée d’arrêts pour découvrir les contes de la tradition celte en Alsace sans oublier la dégustation de délicieuses myrtilles sauvages.

Un beau point de vue à 528 mètres d’altitude sur la vallée est admiré avant d’entamer la descente.

Chacun marche à son rythme, la fatigue physique est effacée avec les papotages qui vont bon train !

Le parking se profile enfin, tout le monde apprécie le gouter réparateur avant de se dire à une prochaine fois pour une sortie nature.

mollkirch