Nous avons découvert l'association "Dessine-moi une passerelle" dans un article de presse. 

Pour ma part, ayant eu des parrain-marraine de baptême bienveillants avec lesquels j'ai pu et je partage encore de bons moments, j'avais envie de pouvoir redonner cette ressource qu'ils m'ont apportée auprès d'un enfant dans le cadre d'un parrainage. 

Avec mon mari, nous sommes très attachés aux liens humains qui peuvent aider à se bâtir, aux expériences humaines qui permettent de se construire pour aller de l'avant dans la vie. 

Par ailleurs, exerçant un métier paramédical, j'avais envie de partager des relations avec des enfants en dehors du cadre du soin, sans objectifs hormis le fait de pouvoir passer du temps ensemble. 

Les bénévoles de l'association et ses membres sont des personnes à l'écoute, chaleureuses, respectueuses. N'habitant pas à proximité de Strasbourg, l'association a réfléchi pour que nous puissions parrainer un jeune qui puisse par la suite prendre le train lui-même. C'est alors que nous avons rencontré Kévin, 13 ans. Nous avons fait sa connaissance en juin 2018. Le contact s'est établi rapidement et nous l'avons accueilli les week-ends durant le mois de juillet. 

Voici son témoignage : 

"C'est formidable d'avoir des parrain-marraine, gentils, de découvrir d'autres villes, de faire des activités, de rencontrer d'autres gens avec lesquels on peut se confier. J'ai fait du camping, nous avons randonné jusqu'au Haut-Koenigsbourg, nous sommes allés à la piscine et j'ai une chambre pour moi tout seul. Dans l'association DMP, ce qui est bien c'est de faire des sorties avec des parrain-marraine." Les échanges avec Kévin sont intéressants et nous abordons beaucoup de sujets."

Pour nous, l'association DMP est une association pleine d'humanité qui permet en toute simplicité de partager des moments de vie. En cas de difficulté, les bénévoles savent se rendre disponibles, sont de bons conseils. Le parrainage est un réseau, une "communauté" qui croie en l'avenir des jeunes. C'est primordial !