Depuis 18 ans, l’association Dessine-moi une passerelle (DMP), développe le parrainage de proximité pour des enfants dans le Bas-Rhin. Elle est issue de la fusion des trois associations de parrainage de proximité qui opéraient à Strasbourg et en constitue le principal acteur dans le Bas-Rhin.

Moins connu que les parrainages à l’autre bout du monde, le parrainage de proximité permet à des enfants de créer un lien durable et de passer du temps libre avec un parrain ou une marraine de cœur, en dehors d'un lien familial préexistant. Il s’agit de partager du temps et d’échanger et non pas de soutenir financièrement.  

Concrètement, un parrain/marraine offre de son temps libre pour partager des moments d’échange, de complicité, d’apprentissage ou de loisirs (sorties, activités culturelles, loisirs, repas, week-ends, vacances…) avec un enfant ou un adolescent âgé de 3 à 16 ans afin de favoriser son ouverture sociale et culturelle. Il s’adresse à tous les enfants et adolescents : ceux qui vivent en famille, comme ceux qui n’ont pas de lien régulier avec la leur (éloignement, placement, pupille de l’Etat…). La demande émane des parents. Les services sociaux  reconnaissent la qualité des de l’association et la qualité de son accompagnement.

Les objectifs de l’association sont les suivants            

-     Permettre à un enfant de créer un lien durable avec un parrain de cœur

-     Favoriser l’ouverture sociale et culturelle

-     Apporter un soutien à la parentalité et faire vivre la solidarité. Pour certaines familles, la relation avec le parrain et les participations aux animations de l'association, permettent de sortir de l'isolement, de recevoir du soutien, de reprendre confiance en soi, d'échanger de façon bienveillante sur l'enfant.

Le déroulement du parrainage est souple selon les disponibilités et les souhaits des parrains et des enfants et de leur famille. L’association est attentive au bon déroulement du parrainage par des contacts réguliers avec les familles des enfants et les parrains. En cas d'hésitations ou de difficultés dans la relation, les bénévoles de DMP apportent un soutien, une aide personnalisée.

Les bénévoles de DMP accompagnent les parrains en projet pour les aider à préciser leur démarche, leurs souhaits. Ils les aident à préciser ce qu'ils pensent pouvoir apporter à un enfant. Au cours de cette période de préparation, les parrains en projets participent à des moments d'échange et à des animations. Ils rencontrent des parrainages existants. Cela permet à chacun de constater ce que signifie concrètement un parrainage. Il est important de connaitre les gouts, les intérêts des personnes afin de proposer un enfant qui sera apte à en bénéficier. Les besoins des enfants sont divers : selon l'âge et selon les gouts. Par exemple des parrains sportifs apportent beaucoup à certains adolescents alors que d'autres jeunes souhaitent s'ouvrir à la culture. Un critère important est la proximité géographique.

Les enfants et leur famille sont accompagnés par les bénévoles de DMP afin de s'assurer qu'ils ont bien compris ce qu'est le parrainage et qu'ils adhèrent à la démarche de parrainage. La volonté des parents et des enfants de s’y engager constitue en particulier un élément indispensable à la réussite du parrainage. Les bénévoles de DMP sont attentifs aux gouts de l'enfant et aux souhaits de sa famille.

Des animations - sorties, piques-niques, visites de musées ou parcs à thèmes ou encore soirées jeux de sociétés - offrent à tous les membres des occasions régulières pour partager des moments de convivialité et pour l’association d’inviter des futurs parrains et marraines en projet.

Des rencontres bimestrielles entre parrains, en invitant les parrains en projet, permettent des échanges sur l’évolution de leur parrainage récent ou déjà ancien, sur les bons moments et aussi le cas échéant les difficultés des parrains afin d'y réfléchir collectivement et de bénéficier des témoignages d'autres parrains.

Le parrainage de proximité constitue ainsi une forme de solidarité intergénérationnelle fondée sur des valeurs d’échange, de réciprocité, d’enrichissement mutuel et de confiance. Il s’agit d’une illustration concrète de la manière dont la société civile peut générer du lien social, un « vivre-ensemble » qui ne se fait plus toujours naturellement, par l’intermédiaire d’un tiers associatif. La forte demande de parrainages adressée à l’association depuis quelques années en témoigne. Actuellement 45 enfants sont impliqués dans un parrainage actif, dont 11 nouveaux en 2017.