14 janvier 2018

Qu'est-ce que le parrainage de proximité

Créée en 2000, Dessine-moi une passerelle (DMP) est une association qui a pour objet de développer le parrainage de proximité dans le Bas-Rhin. Elle est membre de l’UNAPP (Union Nationale des Acteurs de Parrainage de Proximité) et adhérente de l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales).  

Qu’est-ce que le parrainage de proximité ?

Un parrain/marraine offre de son temps libre pour partager des loisirs et des moments d’échange et de complicité avec un enfant ou adolescent âgé de 3 à 16 ans.

Pourquoi devenir parrain ?

De nombreux enfants se trouvent en situation de fragilité sociale ou affective. Le parrainage permet d’aider un enfant à grandir, en lui apportant un soutien affectif, une ouverture sociale et culturelle dont il a besoin. Le parrainage constitue une source d’enrichissement mutuel ainsi un soutien à la parentalité et une forme de solidarité.

Quel est le rôle de l’association ?

DMP accueille les demandes de parents, enfants et futurs parrains et se charge de mettre en relation les parrains et les filleuls : elle « dessine une passerelle ». Elle est un interlocuteur des organismes qui œuvrent dans l’intérêt de l’enfant et de la famille.

DMP assure un suivi tout au long du parrainage. Des réunions sont organisées régulièrement pour informer les personnes intéressées par le parrainage, pour partager les expériences vécues par les parrains et pour apporter une aide si nécessaire.

DMP organise également des moments conviviaux où parents, parrains et marraines peuvent échanger pendant que les enfants partagent des activités : pique-nique, journée au Vaisseau ou dans une salle d’escalade, atelier bricolage, …

Qui peut devenir parrain/marraine ?

Homme ou femme, retraité comme étudiant, célibataire ou en couple, avec ou sans enfant ! Aucune compétence n’est requise si ce n’est l’envie d’accompagner un enfant à se construire. Les candidats au parrainage doivent être motivés, avoir du temps et de la bienveillance à offrir. "Il ne faut parfois pas grand-chose pour qu’un enfant soit bien. Et si notre action peut donner un peu d’assurance, c’est déjà bien", confie Bernadette, l’une des marraines. Il sera également demandé aux futurs parrains de produire un extrait de casier judiciaire vierge.

Qui peut faire parrainer son enfant ?  

Toute famille qui se sent fragilisée ou sans soutien familial peut faire appel à un parrain (ou une marraine) pour l'aider dans le développement de son enfant. Mais aussi toute famille qui ressent le besoin pour son enfant de s’ouvrir aux autres et sur le monde, d’enrichir ses expériences sociales et culturelles, de créer des liens privilégiés avec un nouvel adulte ou une autre famille...

Comment devenir parrain/marraine ?

L’association propose d’abord aux candidats parrains de participer à une réunion d’information avant de les rencontrer individuellement. Il s’agit alors de cerner le projet de parrainage de chacun, ses attentes, ses doutes. Il est aussi vérifié éventuellement que le conjoint ou les enfants soutiennent le projet.  L’association se charge alors de mettre en relation parrains et filleuls en fonction des centres d’intérêt, affinités, disponibilités…

Puis une première rencontre a ensuite lieu avec la famille, et si toutes les conditions favorables sont réunies, le parrainage peut débuter. Une convention formalise alors les engagements réciproques des personnes et précise les conditions de mise en œuvre du parrainage. Elle est signée par les parents, l’enfant, le parrain/marraine et l’association Dessine-moi une passerelle.

Comment se déroule le parrainage ?

Le parrainage doit rester souple afin de préserver l’enthousiasme et la spontanéité des parrains, des enfants et des parents. Il n’y a pas de fréquence ou d’activités imposées. Chacun fait en fonction de ses disponibilités et envies ainsi que de celles de l’enfant. 

Les moments partagés prennent de nombreuses formes : confectionner un gâteau, se promener en forêt, faire un jeu de société, aller à la bibliothèque de quartier, découvrir un musée de la ville, tester un nouveau sport …   L’enfant peut aussi simplement désirer un temps calme pour jouer, dessiner, se confier, …  Certains parrains accueillent leur filleul tous les week-ends à leur domicile, d’autres organisent deux sorties par mois, certains vont faire du sport tous les dimanches, alors que d’autres préfèrent des séances de pâte à sel. Dans tous les cas, les enfants bénéficient d’un moment d’attention tout particulier, de partage et d’écoute. Ils construisent des repères complémentaires à ceux donnés par les parents. Au fil du temps, chacun apprend à se connaître et un lien fort se construit entre filleuls et parrains qui vient les enrichir mutuellement. « Le parrainage a été une ouverture à des enfants d’une autre famille, d’un autre style que le nôtre ... une richesse donc …Ces enfants font partie de notre vie et nous les aimons … » confie un parrain. D’autres témoignages sont à lire sur le blog de l’association : http://dmpstrasbourg.canalblog.com/

Certains parrainages sont plus difficiles que d’autres, en fonction du vécu de l’enfant parrainé, des relations avec les parents, des attentes de chaque côté. Il y a parfois des moments de doute, de remise en question : l’association suit chaque parrainage et peut être sollicitée à tout moment.

Comment contacter l’association ?

Par mail à l’adresse suivante : assoc.dmp@gmail.com

Posté par dmp_strasbourg à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Soirée jeux de société Vendredi 12 janvier 2018

Ce vendredi 12 janvier nous avons passé la fin d'après-midi de 16h à 19 h à la maison des jeux, 38 route de Schirmeck à Strasbourg. http://maisondesjeux.fr/

Nous avons joué à de multiples jeux souvent inconnus de tous : avec un succès tout particulier pour le jeu Pit ou meuh meuh. Nous avons été accueillis par un animateur qui expliquait les règles et encourageait les équipes.

Un très bon moment convivial partagé.

20180114_115500

Posté par dmp_strasbourg à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 décembre 2017

Temps d'échange parrains le samedi 9 décembre 2017

Le temps d’échange parrains s’est déroulé samedi 9 décembre 2017 de 10 h à 12 h .

16 personnes ont participé dont 9 parrains en projet,

Des parrains ont témoigné sur leur parrainage et des personnes murissant un projet de parrainage ont partagé leurs interrogations. 

 

Parmi les sujets abordés

 

-          Les difficultés à trouver à chaque rencontre du filleul une activité qui convienne à tous. Certains proposent de ne pas compliquer, un moment partagé simple autour d'une promenade, un gâteau préparé ensemble, etc. DMP propose souvent des activités partagées. Offrir une écoute attentive est déjà très important. Pour les enfants et les ados, une personne qui s'intéresse à eux, à ce qu'ils font, qui est attentive à ce qu'ils aiment, leur apporte beaucoup de bien-être.

-          Et aussi, des parrainages simples avec une relation aisée et le plaisir chaque fois de se rencontrer, plaisir partagé.

-          Le parrainage soutient les parents aussi.

-          Le parrainage est souple et s'adapte aux besoins de l'enfant, des parents et les disponibilités des parrains. Le rythme change au cours du parrainage.

-          Participer à la vie de DMP est très important. DMP forme des parrainages et suit leur   évolution au fil des années. Les parrains et les parents  donnent des nouvelles du parrainage. Des rencontres se font régulièrement au cours des animations organisées par DMP.

Posté par dmp_strasbourg à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 décembre 2017

Statuts de Dessine-moi une passerelle

STATUTS DE L’ASSOCIATION

« Dessine-moi une passerelle »

(DMP)

TITRE I

CONSTITUTION – OBJET – MOYENS D’ACTION – DURÉE

Article 1  - CONSTITUTION ET DÉNOMINATION 

Il est créé une Association dénommée « Dessine-moi une passerelle », en abrégé « DMP ».

Son siège social, transférable par simple décision du Comité directeur, est fixé à Strasbourg, auprès de l’UDAF – 17-19, Faubourg National - 67000 STRASBOURG.

L’Association est régie par les articles 21 à 79-III du Code Civil Local maintenu en vigueur dans les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, ainsi que par les présents statuts.

Elle est inscrite au Registre des Associations du Tribunal d’instance de Strasbourg.

Article 2 – OBJET

L’Association a pour objet de développer le parrainage solidaire de proximité. À travers celui-ci, l’Association vise à offrir à des enfants (et/ou des jeunes) la possibilité de vivre une relation personnelle, affective et sociale avec un/des adultes - en coopération avec leurs parents.

Cette forme de parrainage de gré à gré facilite l’épanouissement de l’enfant (et/ou du jeune) et de sa famille dans un réseau de solidarité sociale et dans un environnement culturel partagé.

Par le parrainage solidaire de proximité, l’Association participe à la promotion de la famille et de chacun de ses membres.

L’Association poursuit un but non lucratif.

Article 3 – MOYENS D’ACTION

Pour réaliser son objet, l’Association utilisera les moyens suivants :

- Accueillir la demande de parrainage du/des parents, de l’enfant ou du jeune ; valoriser les compétences et les ressources des familles et faciliter leur implication tant dans la mise en œuvre du parrainage qu’au sein même de l’Association.

- Accueillir la demande de parrainage des parrains/marraines, valoriser leurs compétences et leurs ressources, ainsi que leur coopération avec les parents.

- Valoriser l’engagement des membres actifs et des membres sympathisants de l’Association :

- en soutenant la démarche de chacun et en leur proposant un espace d’information, de partage, de réflexion et d’échanges ;

- en organisant des animations régulières qui permettent de créer des liens de solidarité au sein de l’Association ;

- en favorisant la promotion d’une réflexion collective sur le sens et l’intérêt du parrainage, ainsi que sur l’engagement et la responsabilité de chacun.

Avec cette forme de parrainage de gré à gré, l’Association a un rôle d’intermédiaire et d’accompagnateur. Il incombe au/x parent(s) de veiller à ce que le parrainage se déroule dans le bien-être de l’enfant. Le/les parents prendront contact avec l’Association en cas de difficulté rencontrée dans le parrainage.

L’Association veille par ailleurs à se faire connaître auprès des partenaires susceptibles d’orienter les familles et les parrains/marraines vers l’Association.

Elle organise des réunions régulières pour assurer son fonctionnement, assurer le suivi des parrainages, programmer et organiser les manifestations de la vie associative. Elle fait la promotion du parrainage solidaire de proximité et recherche ses moyens de financements.

Article 4 – DURÉE

L’association est constituée pour une durée illimitée.

TITRE II

COMPOSITION, COTISATION

Article 5 – COMPOSITION

L’Association se compose des membres suivants :

- les membres actifs, qui ont le droit de vote : ce sont les parents, les parrains/marraines, les jeunes de plus de 16 ans – ainsi que tous ceux qui contribuent à la mise en place et au suivi des parrainages.

-  les membres bienfaiteurs ou sympathisants, qui soutiennent financièrement l’Association ou qui apportent un regard extérieur sur les décisions et les actions de celle-ci. Leur intervention relève du conseil ou de la proposition. Ils n’ont pas le droit de vote.

Article 6 – COTISATION

Le montant de la cotisation est fixé annuellement par l’Assemblée générale sur proposition du Comité directeur.

Article 7 – CONDITIONS D’ADHÉSION DES MEMBRES

Toute personne âgée de 16 ans au moins peut devenir membre de l’Association sur décision du Comité directeur.

Ce dernier tient à jour une liste des membres qui précise leur position (parent, parrain/marraine, enfant ou jeune, membre actif, sympathisant ou bienfaiteur).

Chaque membre prend l’engagement de respecter les présents statuts qui lui sont remis lors de son adhésion à l’Association.

Article 8 – PERTE DE LA QUALITÉ DE MEMBRE

La qualité de membre se perd :

- par décès,

- par démission présentée par écrit au Président de l’Association,

- par exclusion notifiée par écrit par le Comité directeur pour tout acte portant préjudice moral ou matériel à l’association,

- par radiation prononcée par le Comité directeur pour non-paiement de la cotisation.

Avant l’exclusion, le membre concerné est appelé à fournir des explications devant le Comité directeur.

TITRE III

ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT

Article 9 – L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

1. Cadre général :

L’Assemblée générale se compose de l’ensemble des membres de l’Association.

L’Assemblée générale se réunit au moins une fois par an et sur convocation du Comité directeur, ou à la demande écrite du quart de ses membres.

Les convocations sont adressées aux membres par courrier postal ou électronique au moins quinze jours avant la tenue de l’Assemblée. L’ordre du jour est établi par le Comité directeur et joint à la convocation.

La présidence de l’Assemblée générale appartient au Président, ou en son absence au Vice-Président. L’un ou l’autre peut déléguer ses fonctions à un autre membre du Comité directeur.

Seuls les membres à jour de leur cotisation annuelle ont droit de vote. Le vote par procuration est possible. Chacun dispose d’une voix, chaque membre pouvant être porteur de deux procurations maximum.

Les résolutions sont prises à la majorité relative des suffrages exprimés (membres présents ou représentés). Le vote se fait à main levée, sauf demande expresse d’un membre exigeant le vote à bulletins secrets.

Toutes les délibérations et résolutions de l’Assemblée générale font l’objet d’un procès-verbal et sont consignées dans le Registre des délibérations des Assemblées générales, signé par le Président et le Secrétaire.

Il est également tenu une feuille de présence qui est signée par chaque membre et certifiée conforme par le Président et le Secrétaire.

2. Pouvoirs de l’Assemblée générale ordinaire :

Dans la limite des pouvoirs qui leur sont conférés par le Code Civil Local et par les présents statuts, les Assemblées obligent par leurs décisions tous les membres, y compris les absents.

Après avoir délibéré sur les différents rapports relatifs à la gestion du Comité directeur (rapport moral, rapport d’activité et rapport financier), l’Assemblée générale ordinaire approuve les comptes de l’exercice clos, vote le budget de l’exercice suivant et délibère sur les autres questions figurant à l’ordre du jour.

Elle pourvoit à la nomination et au renouvellement des membres du Comité directeur dans les conditions prévues par les présents statuts.

Elle fixe le montant de la cotisation annuelle à verser par les membres.

Elle est également compétente pour examiner tous les points qui ne relèvent pas des attributions du Comité directeur.

Elle désigne pour un an le ou les vérificateurs aux compteschargé/s de la vérification annuelle de la gestion du trésorier.

ARTICLE 10 – LE COMITÉ DIRECTEUR

  1. 1.  Cadre général

L’Association est administrée par un Comité directeur comprenant 10 membres au maximum, élus pour 3 ans par l’Assemblée Générale et choisis en son sein. Ils sont élus à main levée, sauf demande de scrutin secret par un électeur.

Est éligible au Comité directeur tout membre de l’Association à jour de sa cotisation et âgé de 18 ans minimum, s’il en a fait la demande avant la date de l’AG et qu’il se présente au vote de l’Assemblée Générale.

Les membres sortants sont rééligibles.

En cas de poste vacant, le Comité directeur pourvoit provisoirement au remplacement de celui-ci. Il est procédé à son remplacement définitif lors de la prochaine Assemblée Générale ordinaire. Les pouvoirs du membre remplaçant s’achèvent à la date où devrait normalement expirer le mandat du membre remplacé.

  1. 2.  Pouvoirs

Le Comité directeur prend toutes les décisions nécessaires à la gestion quotidienne de l’Association, qui ne sont pas de la compétence de l’Assemblée générale.

Il veille à ce que toutes les mentions à inscrire sur le Registre des associations soient effectuées dans un délai de trois  mois.

Il se prononce sur toutes les admissions des parrains/marraines et des familles en demande de parrainage.

Il prononce les éventuelles mesures d’exclusion ou de radiation des membres de l’Association (Cf. Article 8 des présents statuts).

Il fait ouvrir tout compte bancaire auprès de tout établissement de crédit, effectue tout emploi de fonds, contracte tout emprunt. 

Il décide de tout acte, contrat, marché, investissement, achat, vente, demande de subventions nécessaires au fonctionnement de l’Association. Il définit un programme annuel de travail et l’organisation interne des réunions.

Il est également compétent pour les contrats de travail et fixe les rémunérations des salariés de l’Association.

Article 11 – LES FONCTIONS AU SEIN DU COMITÉ DIRECTEUR.

Le Comité directeur choisit en son sein un Bureau composé de :

- un Président

-  un Vice-Président

- un Secrétaire

-  un Trésorier

Le Président veille au respect des statuts et à la sauvegarde des intérêts moraux de l’Association. Il supervise la conduite des affaires de celle-ci et veille au respect des décisions du Comité directeur.

Il assume les fonctions de représentation légale, judiciaire et extra-judiciaire de l’Association dans tous les actes de la vie civile.

Il peut donner délégation à d’autres membres du Comité directeur pour l’exercice de ses fonctions de représentation.

Le trésorier veille à la régularité des comptes et tient une comptabilité probante. Il rend compte de sa gestion à chaque Assemblée générale.

Le secrétaire est chargé de tout ce qui concerne la correspondance de l’Association. Il rédige les procès-verbaux des Assemblées et des réunions du Comité directeur. Il tient également le Registre des délibérations des Assemblées générales.

ARTICLE 12 – LES RÉUNIONS DU COMITÉ DIRECTEUR.

Le Comité directeur se réunit au moins une fois par an, et aussi souvent que l’exige l’intérêt de l’Association, sur convocation du Président ou à la demande d’au moins le tiers de ses membres.

L’ordre du jour est fixé par le Président. Il est joint aux convocations écrites, adressées par courrier postal ou électronique au moins 10 jours avant la tenue de la réunion.

Les décisions se prennent à la majorité relative des votes exprimés à main levée, sauf demande expresse d’un des membres. En cas d’égalité des suffrages, le Président dispose de deux voix.

Toutes les délibérations et résolutions du Comité directeur font l’objet de procès-verbaux, signés par le Président et le Secrétaire, et conservés au siège de l’Association.

Le Comité directeur peut inviter à ses réunions tout membre de l’Association qui, par ses compétences, est susceptible d’apporter un avis éclairé. Cependant, ce dernier ne participe pas au vote des décisions.

Il est tenu une liste de présence signée par chaque membre participant à la réunion.

ARTICLE 13 – RÉTRIBUTIONS

Les membres du Comité directeur ne peuvent recevoir aucune rétribution en raison des fonctions qui leur sont confiées.

Article 14 – REMBOURSEMENT DES FRAIS

Seuls les frais et débours occasionnés dans l’accomplissement de leur mandat sont remboursés aux membres du Comité directeur et aux membres actifs mandatés, au vu des pièces justificatives. Le rapport financier présenté à l’Assemblée générale doit faire mention des remboursements et frais de mission, de déplacement ou de représentation versés aux membres du Comité directeur et aux membres actifs mandatés.

TITRE IV

RESSOURCES DE L’ASSOCIATION – COMPTABILITÉ – GARANTIES

Article 15 – RESSOURCES DE L’ASSOCIATION

Les ressources de l’Association sont constituées par :

- les cotisations de ses membres,

- les subventions émanant d’organismes privés ou publics,

- les recettes éventuelles liées à l’organisation de manifestations,

- les dons ou legs,

- le revenu de ses biens,

- toutes autres ressources qui ne seraient pas contraires aux lois et règlements en vigueur.

Article 16– COMPTES DE L’ASSOCIATION

Les comptes tenus par le Trésorier sont vérifiés annuellement par un ou plusieurs Vérificateurs aux comptes qui doivent présenter lors de l’Assemblée générale ordinaire leur rapport écrit sur les opérations de vérification. Ils sont élus pour un an par l’Assemblée générale ordinaire et sont rééligibles.

Article 17 – GARANTIES

Seul le patrimoine associatif répond des engagements contractés. Aucun membre de l’Association, quelles que soient ses fonctions, ne cautionne ni ne couvre l’Association sur ses biens particuliers.

TITRE V

MODIFICATION DES STATUTS et DISSOLUTION DE L’ASSOCIATION

Article 18– MODIFICATION DES STATUTS

Les statuts ne peuvent être modifiés que sur proposition du Comité directeur ou du quart des membres à jour de leur cotisation.

L’Assemblée générale extraordinaire appelée à se prononcer sur ces modifications doit se composer de la moitié au moins de ses membres, présents ou représentés. Si cette proportion n’est pas atteinte, l’Assemblée générale est convoquée à nouveau, mais à quinze jours d’intervalle. Elle peut alors délibérer quel que soit le nombre des membres présents ou représentés. Une majorité de 2/3 des membres présents ou représentés est nécessaire pour l’adoption du projet.

Article 19 – DISSOLUTION

L’Assemblée générale extraordinaire appelée à se prononcer sur la dissolution de l’Association est convoquée spécialement à cet effet. Elle doit comprendre au moins les3/4 plus un des membres(présents ou représentés) qui composent l’Association. Si cette proportion n’est pas atteinte, l’Assemblée est convoquée à nouveau, mais à quinze jours d’intervalle. Elle peut alors délibérer quel que soit le nombre des membres présents ou représentés. Dans tous les cas, la dissolution n’est acquise qu’à la majorité relative des membres présents ou représentés.

En cas de dissolution, l’Assemblée générale extraordinaire désigne une ou plusieurs personnes - membres ou non-membres de l’Association - qui seront chargées de la liquidation des biens de celle-ci.

L’actif net subsistant sera attribué à une ou plusieurs associations poursuivant des buts similaires, ou à un organisme à but d’intérêt général, choisis par l’Assemblée générale extraordinaire.

La dissolution fera l’objet d’un procès-verbal signé par le Président et le Secrétaire, et il sera transmis au Tribunal au plus vite.

En cas de différend non résolu à l’amiable, et au besoin selon les règles habituelles de l’arbitrage, le tribunal compétent est celui du siège social de l’Association.

Article 20 – ANNONCE

Le Président doit faire connaître dans les trois mois au Tribunal d’instance de Strasbourg les déclarations concernant :

- les changements intervenus dans la composition du Comité directeur,

- les modifications apportées aux statuts,

- le transfert du siège social,

- la dissolution de l’association.

TITRE VI

DIVERS

Article 21 – RÈGLEMENT INTERIEUR

Un règlement intérieur sera établi par le Comité directeur. Il fixera les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait au fonctionnement interne et pratique de l’Association.

TITRE VII

ADOPTION DES STATUTS

Article 22 – ADOPTION DES STATUTS

Les présents statuts ont été adoptés par l’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue à Strasbourg le 13 octobre 2015.

                                                           Fait à Strasbourg, le …

.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par dmp_strasbourg à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2017

Convention de parrainage DMP

 CONVENTION DE PARRAINAGE

 Établie entre :

            - l’adulte parrainant :

M. et/ou Mme ……………………………………………

            demeurant  …………………………………………………………………………..

            ……………………………………………………………………………………….

 

            la famille (ou le représentant légal) de l’enfant : 

            M. et/ou Mme ……………………………………………………………………….

            demeurant : ………………………………………………………………………….

            Nom, prénom de l’enfant : …………………………………………………………..

            (précisez l’adresse de l’enfant si celle-ci est différente)

            ……………………………………………………………………………………….

 

            l’Association Dessine-moi une passerellereprésentée par :

            …………………………………………………………………….

en sa qualité de ……………………………………………...........

Adresse du siège : UDAF, 17-19, Faubourg National, 67000 Strasbourg

 

Les adultes parrainants s’engagent :

 

- à accueillir régulièrement, dans la mesure de leurs possibilités) ..………………………….

(nom et prénom de l’enfant) ;

- à lui assurer durant le parrainage un cadre de vie stable et sécurisant, qui favorise le développement de sa personnalité ;

- à maintenir des relations constructives avec ses parents ;

- à mettre les parents au courant des activités pratiquées avec l’enfant ;

- à informer l’Association s’ils perçoivent une difficulté dans la relation de parrainage ;

 - à respecter les idées confessionnelles, philosophiques ou politiques de l’enfant, et celles de ses parents ;

- à participer aux rencontres de réflexion et d’échanges organisées par l’Association Dessine-moi une passerelle dans le cadre du suivi du parrainage ;

- à informer l’Association s’ils perçoivent une difficulté dans la relation de parrainage ;

- à rester adhérents de l’Association Dessine-moi une passerelle pendant toute la durée du parrainage ;

- à donner à l’Association au moins une fois par an des nouvelles du parrainage ;

 

Les parents (ou le représentant légal) de l’enfant s’engagent :

 

- à veiller à ce que l’enfant ………………………………….(nom et prénom) se sente en sécurité dans la relation de parrainage ;

- à donner toute les informations nécessaires pour faciliter la compréhension de l’enfant afin que son accueil puisse s’effectuer dans les meilleures conditions ;

- à informer l’Association s’ils perçoivent une difficulté dans la relation de parrainage ;

- à autoriser la famille parrainante à prendre, le cas échéant et durant le temps de l’accueil, les mesures nécessaires concernant sa santé ;

- à rester adhérents de l’Association Dessine-moi une passerelle durant toute la durée du parrainage ;

- à donner des nouvelles du parrainage à l’Association au moins une fois par an ;

- à avoir souscrit une assurance de responsabilité civile qui couvre les dommages éventuels causés par l’enfant ;

 

L’Association Dessine-moi une passerelle, en conformité avec ses statuts, s’engage :

 - à offrir des temps de réflexion et d’échange dans le cadre du parrainage ;

- à désigner une personne référente, nommée par son comité, qui sera disponible pour une rencontre avec le parent ou le parrain sur simple demande. Le référent pourra assurer les médiations nécessaires et organiser, si nécessaire, une rencontre avec les deux familles.

 

Ces deux familles s’engagent à construire entre elles et pour le bien de l’enfant un climat de confiance et de respect, afin qu’il puisse vivre au mieux ce parrainage.

Les parents (ou le représentant légal) de l’enfant restent les personnes responsables de l’enfant. Ils s’engagent à veiller à ce que l’enfant vive au mieux sa relation de parrainage.

L’Association Dessine-moi une passerelle assure le suivi du parrainage en accord avec les parents et le parrain. Néanmoins, elle ne peut être tenue responsable d’éventuelles difficultés rencontrées dans le cadre du parrainage.

Résiliation de la convention :

Les signataires de la présente convention ont la possibilité d’y mettre fin unilatéralement.

 Fait à ………………………………………….., le ……………………………….

 Pour la famille (ou le représentant légal)               Pour la famille parrainante :

de l’enfant :

 

 

 

(signature précédée du nom et du                             (signature précédée du nom et du prénom et de la mention                                     prénom et de la mention

 « lu et approuvé »)                                                    « lu et approuvé »)

 

Pour l’Association                                                   Visa de l’enfant à qui l’on a

Dessine-moi une passerelle :                                    expliqué le parrainage :

 

 

Son représentant                                                    

(signature précéde du nom et du                               (signature précédée du nom et

Prénom et de la mention                                           du prénom)

« lu et approuvé »)                                                    

Posté par dmp_strasbourg à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 décembre 2017

Parrainage d'enfants à Strasbourg et en Alsace, Parrainage de proximité

plaquette 2

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

plaquette_verso

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

11 décembre 2017

Règlement intérieur

 

GÉNÉRALITÉS :

Un parrain est une personne majeure qui accepte bénévolement de consacrer du temps et une attention complémentaires à celle dont l'enfant bénéficie habituellement.

Le parrainage se met en place dans l'intérêt de l'enfant et à la demande des parents.

Le parrainage respecte la place primordiale du parent de l’enfant. Le parrain veille à toujours tenir le parent au courant des activités prévues.

L’association reçoit le candidat-parrain au cours d’un ou plusieurs entretiens destiné à évaluer sa motivation et ses attentes, ainsi que son aptitude à parrainer. Elle vérifie aussi que le conjoint, les enfants et les personnes vivant dans le foyer du candidat soutiennent ce projet.

L’accord de l’enfant et de ses parents (ou du représentant légal) sont nécessaires.

Un projet individualisé est élaboré. Il doit tenir compte de l’intérêt du parrainage pour l’enfant et s’assurer des attentes de la famille.

Ce projet doit préciser les formes que peut prendre le parrainage :

- fréquence des visites (par exemple en fin de semaine ou pendant les vacances)

- lieu d’accueil (par exemple au domicile du parrain)

- offre d’activités diverses et de loisirs.

Avant la mise en place du parrainage, il est remis aux parents et au parrain un dossier comprenant :

- les Statuts de l’association

- la Convention de parrainage

- le Règlement intérieur de l’association

- la Charte nationale du parrainage

Parrains et parents doivent adhérer à l’éthique de la Charte nationale du Parrainage. Ils s’engagent à participer au moins une fois par an aux animations ou rencontres organisées par l’association. Ils préviendront l’association si le parrainage n’est plus en cours.

Pour chaque parrainage, l’association désigne une personne référente chargée d’accompagner le parrainage.

L’association met en place trois commissions :

- une commission de parrainages

- une commission d’animation

- une commission de communication

Tous les membres de l’association sont encouragés à participer à la vie associative sous diverses formes selon les compétences de chacun : interventions pour faire connaitre l’association, organisation d’animations, participation au blog, etc.

L’association organise régulièrement des rencontres entre les parrains. Ces réunions tiennent lieu de partage d’expériences et de groupes de réflexion.

Une convention de parrainage formalise les engagements réciproques des personnes et précise les conditions de mise en œuvre du parrainage. Elle est signée par :

- le père et la mère (ou le représentant légal, ou le service/la personne à qui l’enfant est confié en cas de placement),

- l’enfant concerné (si son âge le permet)

- le parrain,

- l’association DMP, qui met en œuvre et accompagne le parrainage.

 

PARENTS de l’enfant parrainé :

Il appartient au/x parent/s de veiller à ce que le parrainage se déroule dans le bien-être de l’enfant. Le/les parents prendront contact avec l’association en cas de difficulté rencontrée dans le parrainage.

Les parents doivent donner toutes les informations utiles sur l’état de santé de l’enfant, les soins habituels qui lui sont prodigués.

 

PARRAIN/MARRAINE :

Le parrain se charge de transmettre à la famille de l’enfant parrainé toutes les informations concernant l’association : bulletin d’adhésion, appel de cotisation, date et lieu des prochaines réunions et animations, etc.

Le parrain doit adhérer à l’éthique de la Charte nationale du parrainage.

Il s’engage à fournir la photocopie d’une pièce d’identité, ainsi que l’extrait n°3 de son casier judiciaire :

* formulaire téléchargeable en ligne :

https://www.cjn.justice.gouv.fr/cjn/b3/eje20

On peut aussi le demander par voie postale (en mentionnant nom, prénom, adresse, date de naissance) :

Casier judiciaire National

44079 Nantes Cedex 01

Le parrain prendra contact avec l’association en cas de difficulté rencontrée dans le parrainage.

S’il est nécessaire de consulter un médecin, il est préférable d’en référer par téléphone aux parents, de recueillir leur avis et d’essayer dans la mesure du possible de s’adresser au médecin référent. En cas d’urgence pour la santé de l’enfant, la nécessité de porter secours à l’enfant prime. Le SAMU, les pompiers sont habilités à faire hospitaliser l’enfant.

Le parrain s’engage à ne jamais prendre à titre personnel les coordonnées d’un enfant autre que son/ses filleul(s) sans l’accord d’un membre du bureau de l’association

 

ASSOCIATION 

L’association adhère à la Charte nationale du parrainage

 

 

 

 

10 décembre 2017

Le guide du parrainage et la charte du parrainage

 

Les pouvoirs publics ont créé en 2003 un Comité national du parrainage placé conjointement auprès des ministres de la Justice et de la Famille.

Des documents sont disponibles sur le site officiel de l’administration française

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F937

 

La Charte du parrainage et un Guide du parrainage sont consultables en ligne.

 

Charte du parrainage

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/charte_parrainage-2.pdf

 

Guide du parrainage

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_Parrainage_octobre_08_.pdf

 

Préface du guide du parrainage

Parrainer, c’est s’engager

Chaque jour, de nombreux bénévoles et associations s’engagent en acceptant de parrainer un enfant, de s’impliquer dans son éducation et son développement en lui consacrant du temps et une attention complémentaires à celles dont il bénéficie dans sa famille ou son environnement habituel.

Longtemps destiné aux enfants pris en charge par les services de la protection de l’enfance, le parrainage s’est diversifié et s’inscrit aujourd’hui dans une démarche de soutien à la parentalité et de prévention. Il s’adresse ainsi à tous les enfants, qu’ils soient suivis ou non au titre de la protection de l’enfance.

Afin de promouvoir cette démarche de solidarité autour de l’enfant et entre les familles, les pouvoirs publics ont créé en 2003 un Comité national du parrainage placé conjointement auprès des ministres de la justice et de la famille. Les travaux menés au sein de ce comité sur l’éthique, la philosophie et la mise en œuvre du parrainage ont permis l’élaboration d’une charte nationale et du présent guide.

Ainsi, les associations et services qui signent la charte nationale acceptent le principe d’une évaluation de leurs pratiques et concourent à réinstaurer une solidarité entre les générations, à favoriser le développement des enfants par le contact avec des adultes.

Ce guide pratique constitue le cadre de référence dans lequel doivent s’exercer les actions de parrainage d’enfants en France.

Enfants, parents, parrains et professionnels y trouveront des repères et des exemples clairs, des réponses aux nombreuses questions que peut susciter cette relation si particulière, ainsi que les garanties de qualité et de sécurité offertes à tous les acteurs du parrainage. Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

 

 

 

 

09 décembre 2017

Après-midi jeux de société vendredi 8 décembre

Ce vendredi 8 décembre nous avons passé la fin d'après-midi de 16h à 19 h à la maison des jeux, 38 route de Schirmeck à Strasbourg. http://maisondesjeux.fr/

Nous avons joué à de multiples jeux souvent inconnus de tous : bazar bizarre et Mosquito, des jeux de rapidité et Pique-plume un jeu de mémoire. Nous avons été accueillis par un animateur qui expliquait les règles et encourageait les équipes.

Un très bon moment convivial partagé.

20171209_192151

Posté par dmp_strasbourg à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 novembre 2017

Projet Vaisseau Dimanche 19 novembre

 Nous nous sommes réunis au Vaisseau dans une ambiance festive, le dimanche 19 novembre 2017.

 41 personnes ont participé.

 Ce fut une grande réussite, beaucoup de parrainages présents

Très bonne ambiance festive, avec beaucoup de contacts entre les personnes, les enfants ont bien joué ensemble.

 Nous sommes arrivés à 10h30

Le vaisseau nous a accueillis, proposé des vestiaires, petit mot d’introduction

Nous sommes rentrés et tout le monde s’est dispersé, pressés par les enfants. L’attraction a été le parcours dans le noir qui a donné quelques frayeurs partagées. Il y avait de nouvelles installations par rapport à l'année dernière. Les enfants ont vu un film sur les dinosaures en 3D.

Il y a eu de multiples moments d’échanges dans les salles avec les enfants qui ont joué ensemble et les parents et parrains qui ont fait connaissance entre eux.

Dans la salle des milles miettes nous avons installés une série de tables en longueur pour préparer le repas.

Vers 12 h30, les tables ont commencé à se remplir et nous avons partagé un pique-nique.

Ensuite beaucoup sont repartis dans les salles, revenant parfois pour un café, un gâteau. Des adultes sont restés aux tables jusqu’à 15 h

Beaucoup d’échanges et de bonne humeur.

 

 

20171120_001657

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par dmp_strasbourg à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,